Cookies à la banane et au chocolat – SANS SUCRE

Aujourd’hui, je vais partager avec vous une de mes recettes préférées, les cookies à la banane et au chocolat. Pourquoi j’adore cette recette ?  Parce qu’elle est saine et très gourmande à la fois. Il n’y a pas de sucre ajouté et pas de farine !


Ces cookies me conviennent super bien pour mon petit déjeuner même quand j’ai une course de 10-15km ou pour mettre dans mes poches lors de mes longues sorties de vélo. 


Au passage, je remercie mon maraîcher "Francois Martin - Fruits & Légumes" de m'avoir fourni un stock astronomique de banane trop mûre afin que je vous invente de chouettes recettes anti-gaspi'. 



Ingrédients :  

  • 2 bananes

  • 1 œuf 

  • 120g de son d’avoine

  • 40g de pépite de chocolat

  • Psyllium (facultatif) 

Préchauffez votre four à 180 degrés. Écrasez dans un grand bol, la banane et ajoutez l’œuf, le son d’avoine, le chocolat et le psyllium. 

Mélangez le tout et attendant 5-10 minutes que le son d’avoine gonfle.

Recouvrez une plaque de cuisson avec une feuille de cuisson ou une feuille de silicone. 

À l'aide de deux cuillères à soupe, formez des noix de pâte et écrasez-la un peu afin de lui donner la forme de vos cookies.

Astuce :  au lieu d’utiliser deux cuillères à soupe, je préfère utiliser une cuillère à glace à pince afin de donner le même calibre à vos cookies sans en mettre partout. 

Faites cuire 15 minutes à 180 degrés. 



Pourquoi mettre du psyllium ? 

Le psyllium régule le transit. Son action est purement mécanique grâce au mucilage contenu dans leur enveloppe. En cas de constipation, il stimule les mouvements de l’intestin et forme un gel qui facilite la progression des selles. Et comme il absorbe l’eau telle une éponge, il combat également la diarrhée.

Il piège le cholestérol. Des études canadiennes de l’université de Toronto suggèrent que sa consommation réduit d’environ 9% le taux de cholestérol total et jusqu’à 13% celui de mauvais cholestérol (LDL). 

Ses graines équilibrent le microbiote

Ses fibres non digestibles exercent une action prébiotique, c’est-à-dire qu’elles favorisent la croissance des bonnes bactéries de la flore intestinale. Résultat : l’inconfort digestif s’amenuise, les ballonnements disparaissent et l’immunité est renforcée. 

Le psyllium normalise la glycémie

En modifiant la texture du bol alimentaire, il permet de ralentir la digestion et fait chuter l’index glycémique (IG) des repas. 

Il protège l’estomac

Ses graines forment une fine couche de gélatine végétale le long les parois de l’estomac, ce qui les protègent de l’attaque des sucs gastriques. Un excellent remède pour apaiser les ulcères gastriques et duodénaux.

Laissez gonfler 5 g de graines dans un grand verre d’eau, puis avalez le tout quelques minutes avant chaque repas.

Il aide à perdre du poids

Au contact de l’eau, le mucilage des graines de psyllium gonfle dans l’estomac jusqu’à occuper huit à vingt fois son volume initial, comme la graine de chia. Il crée ainsi un sentiment de satiété qui émousse la faim et pousse à réduire la taille de portion

© 2019 Zou à table