BAO – Burger asiatique





Ingrédients :


  • 280g de farine

  • 8g de levure de boulanger fraiche

  • 1 c-à-c de sel

  • 15g de sucre de canne non raffiné (ou un autre sucre peu coloré)

  • 160g de lait

  • 15g d’huile de pépins de raisins







Recette :


Dans une récipient, mélangez la farine, la levure de boulanger, le sel, et le sucre.

Ajoutez le lait et l’huile de pépins de raisins.


Pétrissez à la main ou mélangez les ingrédients à l’aide d’un robot pendant 8 à 10 minutes afin d’obtenir une belle pâte élastique mais qui ne colle pas.


Faites en une boule et déposez dans votre récipient. Laissez votre pâte lever pendant 2h.


Lorsque la pâte a doublé de volume, dégazer-la (= travaillez là afin de faire partir l’air qu’elle contient).


Divisez la pâte en parts égales de 70-75g. Ca peut vous paraitre petit mais ils vont grossir.


Aplatissez chaque part de pâte avec la paume de la main et rabattre les bords de la pâte vers l’intérieur. Déposez sur un carré de papier sulfurisé.


Lorsque toutes les boules sont faites, laissez lever pendant 40 minutes sous un essuie humide.


Dans un cuit vapeur, faites cuire les boules pendant 10 à 12 min


Laisser complètement refroidir sur une grille avant de les couper en deux.


Il ne vous reste plus qu’à décorer vos Bao. Moi j’ai choisi de les fourrer avec du thon mélangé à une mayonnaise maison à la sauce soja et d’huile de sésame. Mais il y a une infinité de possibilités : vous pouvez y mettre un effiloché de poulet avec une mayonnaise Wasabi, ou un mélange de porc cuit avec des oignons caramélisés au sucre brun et sauce soja. Laissez aller votre imagination.


Pour la cuisson, j’ai utilisé le cuit vapeur de Cristel. J’en suis ultra ravie. Il est bien plus costaud que mon ancien (pourtant payé une fortune et totalement en inox).



Voici mes conseils pour choisir un bon cuit-vapeur :


  • Évitez l’électrique : ils prennent une place folle, il meurt plus vite que les autres et surtout pourquoi acheter des électroménagers quand du non-éléctro va aussi bien voir mieux… Pensons à la planète.


  • Évitez le plastique : Ça casse facilement, c’est difficile à laver correctement et en plus ça garde l’odeur. Je vous avoue ne j’avais avoir essayé les cuits-vapeurs en bambou, je ne peux donc pas me prononcer sur ce genre de modèle. Mais j’ai l’impression que c’est assez fragile.


  • Je vous conseille donc de choisir un modèle en inox ou en verre.


  • Choisissez un « deux en un » : Soit en prenant un panier qui s’ouvre et qui s’adapte à tout. Soit en choisissant un accessoire qui s’adapte à une casserole.


  • Une casserole avant tout : J’avais déjà un cuit-vapeur en inox de la marque que je qualifierai du leadeuse du marché pour les cuit-vapeurs. Mais la casserole a un fond très fin du coup, je n’utilisais jamais la casserole comme casserole car elle avait tendance à très vite brûler le fond. Je vous conseille donc de choisir une casserole de qualité ce qui vous permettra de l’utiliser au quotidien.




Mon choix :

Vous connaissez mon amour pour la marque Cristel. (J’ai déjà écrit un article à leur sujet expliquant pourquoi j’adore ce qu’ils font : ici). J’ai donc choisi un modèle chez eux en verre. Ce qui me permet d’avoir une casserole de haute qualité avec son couvercle (qui s’adapte également à mon wok). Ayant, une toute petite cuisine, il est important pour moi que mes ustensiles puissent avoir un maximum de fonctions sans jamais être du gadget.




Voici le lien du mon cuit-vapeur :






Pourquoi cuire à la vapeur ?


  • Pour garder un maximum de nutriments

  • Pour éviter la matière grasse

  • Pour limiter la dégradation des vitamines

  • Impossible de brûler vos aliments



35 vues

© 2019 Zou à table